Bon, ben non en fait, j’ai pas pu résister, vous pouvez y aller sur les insultes du coup

Pouf, pouf. Cette fois, je n’allais pas sur l’île Malaisienne pour faire la fête ou passer ma vie sur la plage, j’y allais pour plonger. L’idée m’est venue quand j’ai reçu il y 2 mois ma carte de plongée (ça faisait un an que je l’attendais, elle aura pris son temps la coquine). Avec la dite carte, le club qui m’avait formé, Fishermen Scuba, proposait des packages tout compris. Pour 410SGD (200€ en gros), on nous proposait :

  • de partir de Singapour le vendredi soir pour Mersing, le port d’où partent les ferrys pour Tioman
  • de nous faire dormir dans un hôtel tout confort de Mersing (pas 5 étoiles mais je pense qu’il est difficile de trouver des établissements de cette qualité dans la campagne Malaisienne)
  • de partir samedi matin aux premières heures du jour de Mersing avec le bateau du club. L’embarcation doit faire dans les 20 mètres, l’intérieur (30/35 sièges) est équipé d’une kitchenette et de toilettes, le pont arrière peut accueillir 25 à 30 plongeurs (le bateau a un compresseur, pas besoin de changer de bouteilles entre deux descentes) et ceux qui ne plongent pas peuvent profiter des bancs du pont supérieur pour lire à l’ombre ou prendre le soleil sur le pont avant. Tout ce relatif luxe n’est pas inutile dans la mesure où nous avons passé deux jours presque complets en mer.

Quelques critiques : le navire accuse bien son âge et on se marche un peu dessus à 30 plongeurs en plus de l’équipage. Le compresseur et le moteur sont franchement bruyants, au point qu’on ne reste jamais bien longtemps sur le pont supérieur (l’odeur d’essence n’arrange pas les choses non plus). Des désagréments qui n’ont rien d’anormal quand on paye ce prix-là et qui sont aussi culturels, les asiatiques n’étant pas très sensibles à la promiscuité, au bruit ou aux odeurs…
  • 3 plongées sont au programme du samedi. Visibilité 10-15m dans notre cas. Selon les périodes de l'année et les circonstances, on peut espérer dépasser les 20m. Des poissons partout, des coraux partout, des couleurs et une lumière superbe. Entre deux plongées, on mange, on lit, on dort, on discute.
  • A noter que ceux qui ont le diplôme de plongée qui va bien peuvent en plus faire une plongée de nuit s’ils ne sont pas trop crevés.

  • sur les coups de 19h, on débarque enfin sur Tioman, à Salang Beach. L’hôtel est franchement moins bien que celui de la veille. Il y a bien un Relais & Châteaux sur l’île mais ici, ne vous attendez pas à de l’eau chaude sous la douche. Vous aurez l’air conditionné et des matelas pas trop mauvais. Pas la peine de vous inquiéter sur la condition de la literie de toute façon : après une nuit précédente courte (on arrive à Mersing à 1h du matin, lever à 6.45) et 3 heures dans l’eau, vous n’aurez pas de mal à trouver le sommeil, surtout avec un ventre plein, le barbecue de poissons et de fruits de mer péchés étant une tradition du samedi soir (certains vont en boîte, d’autre mangent des brochettes de grosses crevettes, des calamars et des mérous grillés, chacun son truc).
  • lever tôt le dimanche matin (7h30) pour profiter de deux plongées supplémentaires dans la matinée. On rentre sur l’île vers 13h, une douche, un bon déjeuner et c’est déjà l’heure de se remettre en route pour Singapour. 4 heures de bateau (dont une pour obtenir la permission de quitter l’île auprès des autorités incompétentes) et 4 heures de mini-van et vous êtes chez vous, fatigués, brûlés par le soleil mais satisfait de deux jours passés à plonger, dormir et manger. J’y retourne quaaaaand?

200€ pour 5 à 6 plongées, hébergement, repas, transport et équipement (les BCD et les régulateurs étaient tous neufs) compris, ce n'est pas trop cher payé, avis aux amateurs... Un package similaire existe où on fait la même chose sans plonger pour 100€ si vous avez des accompagnateurs qui ne sont pas intéressés par les grands fonds.