Là, j'avoue que niveau "je m'inscris à quelque chose comme ça pour le fun", j'ai fait fort.

Pas d'entraînement depuis plus d'un an (deux séances de course à pied entre mon inscription et le jour J... ouais une préparation intense), un air humide qui rend toute activité physique fatigante et bien pire en extérieur, se lever tôt un dimanche matin (5h20... ouille, départ de la course à 7h15... re-ouille), ne pas sortir les deux jours précédents alors que tes amis font une bringue d'enfer... Que des trucs pour me faire regretter mon choix d'il y a deux mois.

Mais finalement je ne m'en veux pas trop. Une bonne suée de temps en temps n'est pas si nocive, une consommation d'alcool en baisse ne peut être que louable pour mon foie et j'ai eu quelques bonnes surprises ce matin:

  • y'avait plein à manger et à boire pour les participants.
  • y'aveit plein de filles! Mais alors plein. Genre 20000 sur les 40000 coureurs. Et déjà que de base la singapourienne est du genre à entretenir son corps, celle qui fait un 10km, un semi-marathon ou un marathon complet le dimanche matin est carrément.... voilà quoi! D'ailleurs c'est un plan drague en or la course à pied, je m'en tire avec un numéro de téléphone pour plus tard :)
  • j'ai fait un assez bon chrono au final: 55 minutes (et des broutilles, j'aurai le temps exact dans la semaine). A l'inscription j'avais mis 45 minutes au pif comme cible en me disant que c'était moyennement réalisable quand même; je suis content de voir que je n'en suis pas si loin. Si je me rappelle bien les épreuves d'athlé en terminale, je visais un peu moins de 10 minutes pour le 2000m. Même rythme donc mais sur 5 fois plus long.

Bon, maintenant que je me suis bien niqué les jambes, je vais être obligé de passer le reste de ma journée dans la piscine, hein (grand beau temps, 30°C... mouahaha). Allez zou! Demain c'est le retour au bureau et la fin d'une semaine déconnecté du boulot, profitons-en encore quelques heures...