Et qu'à Singapour, après Halloween, c'est la saison des pluies. Du coup, le temps que j'aille à la plage, que je me baigne et que je sèche, l'orage était là et il a plu sans discontinuer le reste de la journée. Enfer et double-bite! Bon pour vous rassurer quand même, oui, il y avait tout de même plein de filles en bikini :) Mais je crois que la couleur est annoncée pour les deux moins qui viennent: temps lillois et températures ouagadougiennes...

Update mauvais esprit du lundi (mais faut bien passer ses nerf sur quelqu'un): ah ouais, petite illustration de ce que les gens sont cons parfois ici. Sur Sentosa, il y a deux lignes de tram, une qui part à l'ouest et une qui part à... l'est, oui, c'était difficile, bravo. Toutes deux ont un terminus à la station de métro du coin. Comme les singapouriens sont des gens très organisé et très ordonnés, ils ont eu la merveilleuse idée de faire deux files d'attente, une pour chaque direction, tout bien indiqué, avec des panneaux, des barrières, des flèches et tout.

Quand je suis arrivé hier pour prendre mon tram j'ai pleuré en voyant une file de 50 personnes devant moi et l'autre file complètement vide (allez savoir pourquoi l'ouest n'avait pas la côte ce jour-là). Mon tram arrive et là, la moitié des gens prennent un air gêné et font signe à ceux qui sont derrière eux que non, ils ne veulent pas prendre ce tram parce qu'en fait, ils veulent aller à l'ouest. Moi, bonne poire et bien innocemment je demande, "- Mais bande de super-zéros, pourquoi donc alors venir squatter la file des voisins? Vous trouvez qu'on a pas assez chaud comme ça alors vous voulez qu'on s'entasse comme des sardines dès qu'on en a l'occasion?" Réponse: "- Ah non, non, pas du tout. C'est juste que comme y'avait personne dans la bonne rangée, on s'est dit que c'était pas normal alors on a choisi l'autre..." On aura beau dire, ils sont quand même sacrément aventuriers ces singapouriens.