Hypothèse A: le tremblement de Terre provoque un tsunami. Singapour est submergée, la moitié des buildings sont sous l'eau, la Malaisie et des pirates en tous genre en profitent pour prendre possession des lieux. Le séisme a poussé à la surface des monstres géants qui s'amusent à croquer de l'humain parce que... parce que bon. Pour les calmer l'armée singapourienne fait exploser une bombe nucléaire. Mais comme Singapour n'a jamais eu la bombe atomique et que donc ils ne savent pas s'en servir, ça foire et ça irradie la moitié de l'île et produit toute sorte de mutants avec des pouvoir psycho-chelous. Un changement climatique brusque provoque l'apparition d'une calotte de glace et des vaisseaux aliens débarquent pour nous réduire à l'état de petit tas sanglants légèrement méconnaissables. Et un passager d'un vol arrivé juste avant le premier désastre était porteur du virus Ebola réapparu en RDC récemment. Je vous écris depuis mes chiottes et des cafards-cyclopes mi-ours, mi scorpion et re-mi-ours derrière morts-vivants commencent à s'infiltrer sous la porte dont ils ont bouffé les montants et s'apprêtent maintenant à me grignoter les orteils.

Hypothèse B: j'ai rien senti du tout alors que certains ont légèrement senti que "ça bougeait sous leur lit comme si y'avait un gros rat". C'est très surfait finalement et je vous écris ce soir depuis ma chambre après une tarte aux pommes / glace à la vanille en écoutant Diana Krall. Une autre sorte de désastre, ouais :)

Voilà, envoyez vos réponses par sms au 0321321321 (540€ hors coût du sms). Moi je vous laisse, je vais chercher des cartouches pour mon fusil à pompe. C'est que c'est résistant ces conneries de cafards. En plus je crois qu'une faille spatio-temporelle vient de s'ouvrir pas très loin et que des démons viennent jouer à mesurer la résistance du corps humain quand on tire sur deux membres dans des directions opposées simultanément...