Bigre qu'il est difficile de ne rien faire de sa vie des fois! Je trouve enfin une journée pour me retrouver en tête-à-tête avec ma piscine, ma lessive et mon PC. Ca doit être la première fois depuis un mois...

Je suis rentré hier de Kuala Lumpur, c'est sympa mais moins bien que Bangkok, en témoignent les photos ici. Je vous refais pas la description détaillée de ce que j'ai vu; c'est finalement assez peu intéressant sauf si vous aimez les marchés de produits contrefaits. Moi je n'ai pas vraiment aimé. Le bus du retour (dans lequel j'ai rencontré une charmante néo-zélandaise qui vient bosser un an à Singapour et cherche quelqu'un pour lui faire découvrir la vie nocturne... je vais pas passer beaucoup de temps à la maison les week-ends prochains je sens...) m'a déposé à 22h30 dans le centre-ville. Je pensais pouvoir aller regarder Angleterre-France dans un pub anglais (le match commencait à minuit pour nous) mais ces abrutis de locaux vouent un culte invétéré à la premier league (le championnat de foot anglais pour ceux qui suivent pas) et la première journée de cette compétition a complètement fait oublier qu'à Twickenham, coq et rose faisaient mumuse dans un champ avec un ballon ovale. Les cons.

La semaine dernière ne durait que deux jours pour moi, je n'ai donc pas grand chose à vous raconter. La prochaine devrait être agrémenter d'un ladies night mercredi, de badminton jeudi, d'un anniversaire vendredi et d'un festival de ciné brésilien tous les autres soirs. Encore une semaine reposante qui s'annonce. Ma vie est un drame...