Bon déjà paye ton cadre. Le Shangri-La Hotel (oui John et Seb, c’est le même Shangri-La que dans Noein, l’anime qui parle de physique quantique ; d’ailleurs bien joué le référencement, le premier résultat d’une recherche google sur "Shangri-la anime quantique" c’est la fiche Anime-Kun). Donc le Shangri-La, c’est un des deux hôtels très haut de gamme de Singapour. Piscine avec bungalow, pavillons, appartements, bars, restaurants, salles de réception, café jazz (gniiiiiiii) et tout le tintouin.

 


 

Accueil super souriant et super trougnesque, discussion avec une jeune (24 ans...) manager de l’hôtel, superbe singapourienne, bronzée, souriante et intelligente qui m’introduit auprès du directeur de l’hôtel qui est français. Repas à la table de l’artiste (ça n'était pas donné à tout le monde) entre un couple de hollandais vivant ici depuis 33 ans et un couple de français vivant ici depuis 15 ans. Autant dire que je me suis senti tout jeune avec mes deux semaines de présence dans la Cité-État.

Le repas s’est très bien déroulé, à peine entrecoupé par les interventions des officiels. Au menu donc (préparez le dictionnaire, c’est en anglais et j’ai la flemme de chercher la traduction) :

     - Entrée: “Scallops Roasted with Spice, Peppered Golden Raisin Puree, Cauliflower Espuma” suivi de “Beetroot with Baby Artichoke and Herb Salad”

     - Plat principal: “Roasted Chilean Sea Bass on Green Vegetables, Truffle Perto Sauce”

    - En dessert, on allait se servir à un petit buffet, c’était plein de bonnes choses, de la crème brûlée à la pistache aux fraises passées sous la fontaine de chocolat. Slurp.

Vin (blanc pour moi vu le menu mais on avait le choix) à volonté of course.

 


 

Je suis reparti vers 23h le ventre bien rempli, (très) légèrement éméché, repus d’amabilités et de luxe. Bon ça n’aura rien à voir avec le reste de ma mission mais c’était sympa même si y’avait pas de montagne de Ferrero Rochers ni Scarlett Johansson (John comprendra).

Grosse actualité pour aujourd’hui, je vais prendre mes fonctions dans mon labo de recherche singapourien. Je vous raconterai un peu plus en détail ce que je fais bientôt, c’est promis.